Verniana — Jules Verne Studies / Etudes Jules Verne — Volume 2 (2009–2010) — 125–132

Nemo, the Nautilus, and the Triumph of the Instrumented Will

Robert O'Connor

Résumé

Le monstrueux en science-fiction est souvent une extériorisation de tout ou partie de la volonté solitaire, l'ipsit de l'individu qui réussit se manifeste par une certaine forme de personnification réalisée par son propre conscient ou inconscient. Un phénomène parallèle à la science-fiction permet à l'individu ou au moi collectif de réaliser des prouesses au-delà des capacités limites de l'organisme grâce aux techniques de l'ingéniérie. Combinant les aspects du monstrueux voulu et du merveilleux expliqué rationnellement, Vingt Mille Lieues sous les Mers de Jules Verne se concentre sur un personnage dont l'ego combine de nombreuxé éléments de l'entêtement du 19ème siècle et dont l'incarnation monstrueuse, le Nautilus, rend démesurée la volonté de son créateur. Comme ingénieur, collectionneur, taxonomiste, artiste, esprit universel, impérialiste, révolutionnaire, autocrate, vengeur, misanthrope, mercantiliste, amoureux de l'environnement, violeur de ce même environnement, potentat indulgent à l'égard de soi-même, et enfin comme substitut Dieu, le capitaine Nemo appartient à son époque, même s'il y est opposé, et le Nautilus est l'instrument par lequel il se grandit lui-même.

Texte int├ęgral (en anglais) :